Des questions ?

Qu’est-ce que Framasoft ?

Si vous êtes arrivés jusqu’ici et êtes éventuellement prêts à participer à notre opération de soutien, c’est que vous nous connaissez déjà d’une manière ou d’une autre. Mais peut-être, dans la mesure où Framasoft est devenu avec le temps un vaste réseau de sites et de projets, n’en avez-vous qu’une vision partielle ?

L’annuaire, les tutoriels, les articles, les traductions, la Framakey les clés, les dvd, les livres, le blog, les applications en ligne, les forums… pour mieux se rendre compte du travail accompli et de la cohérence de l’ensemble, désormais regroupé en trois grands domaines, nous vous invitons à parcourir notre nouvelle page d’accueil ainsi que notre très dense article Wikipédia.

Pourquoi soutenir Framasoft ?

Telle est la question ! Nous aurions envie de répondre pour soutenir le logiciel et la culture libre mais la réponse ne serait pas très modeste. Notre disparition n’empêcherait bien entendu nullement ni le logiciel ni la culture libre d’avancer puisque comme nous nous plaisons à le répéter « la route est longue mais la voie est libre ».

Il n’empêche que nous pensons avoir significativement contribué depuis 2001 à le faire connaître et le diffuser auprès d’un large public en créant un point d’ancrage fort sur le web. Ce point d’ancrage aura en effet permis à de nombreuses personnes de découvrir et utiliser les logiciels libres, de s’interroger sur ses enjeux (comme celui de préserver les biens communs face à un secteur privé envahissant et un secteur public parfois trop frileux), d’échanger ensemble, de se découvrir des affinités communes, ou encore de participer à des projets collectifs ambitieux comme Framakey, Framabook ou Framapad.

Si aujourd’hui Framasoft se retrouve avec plus d’un million de visiteurs par mois, plusieurs centaines de milliers de liens qui pointent sur son réseau, en tête des moteurs de recherche pour de nombreux mots clés (à commencer par « logiciel(s) libre(s) »). Si Framasoft est capable de fédérer et faire naître en son sein de nombreux projets, facilités en cela par les licences libres et par la confiance que les visiteurs nous portent après toutes ces années de bons et loyaux services… C’est la résultante d’une évolution continue qu’il serait dommage de voir brutalement s’arrêter.

Framasoft ne s’est pas fait en un jour et apporte selon nous une réelle valeur ajoutée au logiciel libre francophone.

Où vont aller les dons ?

Vous l’avez constaté, ce ne sont ni les projets ni les contributeurs qui manquent à Framasoft, et nous en sommes ravis. Mais cette constellation de sites et services, ainsi que l’accompagnement des nombreux bénévoles sur notre galaxie présente une charge importante d’énergie et de travail, de la gestion des serveurs à l’animation des différents projets. Le réseau est si vaste qu’il est très difficile à maintenir en assurant une bonne qualité de service, et à développer en se reposant uniquement sur des bénévoles souvent déjà forts occupés entre vie professionnelle et vie privée.

C’est pour cette raison que Framasoft emploie désormais trois salariés, qui assurent au quotidien le maintien des infrastructures, la gestion administrative, l’animation et l’accompagnement de projets. Les dons servent en premier lieux à péréniser ces trois emplois, indispensables à l’évolution positive de Framasoft. Ils permettent également de financer la dizaine de serveurs constituant la galaxie Framasoft, et de poursuivre son rôle dans l’éducation populaire au Libre et dans la promotion du logiciel et de la culture libres.

Pour quels effets attendus ?

à charge pour ces permanents de faire en sorte qu’ensemble nous puissions d’abord consolider et optimiser l’existant. Avoir mis en production une vingtaine de projets est une réussite mais cela demande également une attention de tous les instants pour qu’ils fonctionnent bien et se bonifient avec le temps. Il y a également nos nombreux projets qui dorment dans nos cartons et qui pourraient eux aussi voir le jour.

Mais c’est surtout dans l’animation et le suivi des équipes, des espaces de discussion et de travail, que nous pourrions agir car les participants trouveraient alors des points d’appui plus réactifs et une disponibilité accrue.

Nous trouverions également le temps d’être en meilleure synergie avec les autres acteurs du logiciel libre. D’abord pour les mettre en avant en profitant de l’impact de notre réseau mais aussi pour s’engager et collaborer à des réalisations communes.

Enfin le réseau tournerait techniquement mieux qu’aujourd’hui (où les coupures et les ralentissements ne sont pas rares). Car plutôt que de bricoler dans l’urgence nous aurions le temps d’effectuer les nécessaires grands travaux sur nos serveurs (notamment en refondant complètement notre infrastructure technique).

Un dernier argument concerne la publicité Google. Elle subsiste encore sur deux projets de notre réseau (Framalibre et Framakey). Accroître le cercle de nos donateurs, et en particulier celui de nos donateurs récurrents, permettrait de définitivement nous en débarrasser.

Quelle est la situation actuelle ?

L’association emploie 5 permanents depuis janvier 2016 pour une réseau qui comporte désormais plus d’une trentaine de projets déployés.

L’indépendance a un coût et au jour d’aujourd’hui nous perdons de l’argent (la décision de supprimer l’affichage publicitaire n’améliorant pas la situation). C’est pour cela que nous relançons notre campagne et comptons sur les soutiens individuels.

Nous pourrions faire des demandes de subventions et des partenariats privés, mais d’une part, cela prendrait un temps non négligeable à nos salariés ; avec en contreparties une perte d’indépendance et des livrables à respecter, signifiant par là-même moins de temps pour les projets Framasoft.

Est-ce qu’une goutte d’eau suffira ?

Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Plusieurs centaines de milliers de visiteurs fréquentent notre réseau chaque mois, il suffit qu’une minorité d’entre vous participe pour que cela devienne non négligeable.

Plus vous serez nombreux à nous soutenir individuellement et plus vous péréniserez le réseau et garantirez son indépendance. L’idéal serait d’arriver à ce que la totalité de notre financement soit ainsi assurée nous permettant de lever les affichages publicitaires et ne pas nous engager dans des partenariats déséquilibrés qui nous feraient perdre temps et intégrité.

Quelle différence entre Framasoft et l’April ou l’AFUL par exemple ?

La principale différence entre Framasoft et d’autres associations du logiciel libre c’est que nous ne nous considérons pas vraiment comme une association. Comme il est expliqué dans l’article Wikipédia, il y a bien sûr une association qui épaule et structure Framasoft, mais dans notre esprit et dans celui des visiteurs, utilisateurs et contributeurs, Framasoft est avant tout un réseau de sites et de projets sous licence libre maintenu par une communauté.

Même s’il nous arrive de nous y associer, nous ne produisons pas de communiqués sur tel ou tel sujet et nous n’intervenons pas directement sur le terrain politique au nom de Framasoft pour défendre ou promouvoir le logiciel libre. Nous sommes souvent invités, bien sûr, à des manifestations sur le terrain, mais c’est avant tout pour y faire en quelque sorte de l’éducation populaire autour du Libre en recontrant le grand public. Nous invitons alors ceux qui le souhaitent non pas à adhérer à notre association mais à participer à nos projets.

Notre manière à nous de défendre le Libre c’est bien moins de dire que de faire, et de faire sur Internet. Collectivement nous affinons et étendons sa définition, nous en faisons un inventaire, nous informons de son actualité, nous produisons des ressources, nous ouvrons des espaces de discussion, etc. et nous relayons justement les appels et le travail des autres associations dont nous nous estimons à ce titre comme complémentaire.

Grâce à la participation de plusieurs centaines de personnes, nous sommes devenus en l’espace de douze ans l’une des principales porte d’entrée du logiciel libre sur le web francophone. C’est notre spécificité et c’est cela que nous souhaitons, ensemble, préserver et développer.

Pourquoi un don et non une adhésion ?

Comme il a été expliqué plus haut, nous ne sommes pas dans une logique d’adhésions massives. Tous ceux qui veulent participer à nos différents sites et projets sont les bienvenus. Tous ceux qui veulent les modifier et les adapter peuvent non seulement le faire au sein de notre réseau mais également en dehors (si par exemple vous pensez que nous faisons fausse route, puisque l’ensemble est placé sous licence libre ;))

Le soutien demandé a pour principal objectif de permettre à trois personnes dûment identifiées de se dégager du temps pleinement consacré à l’organisation et à la maintenance du réseau afin de permettre à son énergie de mieux y circuler. Les adhésions seraient non seulement administrativement chronophages mais créeraient également une distinction selon nous artificielle entre les utilisateurs du réseau.

à la limite on peut voir Framasoft comme un étrange, atypique et multiforme « logiciel libre ». Le soutien que nous sollicitons ressemble alors beaucoup plus à celui qui participe au développement d’un logiciel libre qu’à celui d’une classique association.

Quel est votre modèle économique ?

C’est un peu la question piège. Nous n’avons pas l’intention de nous transformer et de changer d’objectif, nous souhaitons juste poursuivre notre développement en lui donnant plus d’efficacité et de qualité. Si nous générons autant de trafic c’est que notre réseau suscite intérêt et rend, à n’en pas douter, ses services. Mais tout ceci est difficilement quantifiable et pas forcément « solvable » (par solvable, tu veux dire rentable ?) puisque les ressources sont librement mises à disposition de tous. De plus il n’y a pas Framasoft d’un côté et ses utilisateurs de l’autre. La frontière est d’autant plus floue que la richesse de Framasoft provient directement du fruit du travail de ses utilisateurs.

La situation idéale verrait Framasoft soutenu majoritairement par ses utilis’acteurs qui adhèrent, participent et s’approprient un projet qu’ils jugent quelque part « d’utilité publique ». C’est ce que nous avons réussi à faire et préserver jusqu’ici. Si cela s’avère insuffisant alors nous pourrons envisager différents leviers (mécénat, partenariat, publicité, ventes physiques, formations…), solutions à évaluer attentivement car il ne faudrait pas que le temps passé à mettre ces choses en place se substitue à celui que nous souhaitons nous dégager avec cette campagne de soutien.

Je suis déjà donateur. J’ai une question sur mon don (changement de carte bleue, reçu fiscal, etc).

Vous changez de carte bleue ? Votre carte a expirée ou va expirer prochainement ? Vous changez de banque ?

La modification est très simple :
1. vous nous envoyez un email avec votre nom/email pour que nous puissions suspendre l’ancien prélèvement.
2. vous faites une nouvelle inscription à la campagne via http://soutenir.framasoft.org/

En effet, comme nous ne recoupons (volontairement) pas les informations personnelles et que nous n’avons évidemment pas accès à vos coordonnées bancaires (stockées côté banque uniquement), il n’y a pas moyen de « mettre à jour » vos informations bancaires, il faut simplement refaire un nouveau don.

Vous n’avez pas reçu ou perdu votre reçu fiscal ?

Les reçus fiscaux sont envoyés par email au mois de mars, avant de recevoir votre déclaration d’impôts. Inutile, donc, de nous demander un reçu si vous venez juste de faire votre don (rappel : un don fait en juin 2012 sera à déclarer sur la déclaration d’impôts que vous recevrez en mai 2013).

Cependant, si vous souhaitez obtenir votre reçu fiscal plus tôt, ou si vous ne l’avez pas reçu, vous pouvez nous en faire la demande.

Vous pouvez avoir plus d’infos sur votre reçu sur la page dédiée.

Comment est utilisé l’argent de mon don ?

Pour tout savoir de nos activités, vous pouvez vous référer à nos rapports moraux et financiers.

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter en passant par notre formulaire de contact.