Merci à toutes les personnes ou organismes ayant témoigné leur soutien ! Vous pouvez vous aussi nous soutenir en ajoutant votre témoignage et en nous faisant un don.

  • dimanche, 8 février, 2009 - 00:18
    Karino
    Elève, étudiant
    Poitiers
    France - métropole

    Elève ingénieur en aérodynamique, j'ai une seconde passion qui est l'informatique.

    Pour mes études et mes stages, je me suis acheté un ultra portable qui commence déjà à se faire vieux (4 ans d'âge). Au début, tout était nickel. Je n'étais pas fan de Windows, mais il était fournis avec et on n'a pas le choix quand on veut faire tourner Catia ou SolidWorks dessus. Avec le temps, et surtout les mises à jours Windows Sécurité (le caractère sécuritaire est un peu douteux), mon ultra-portable, qui de base n'est pas très performant (Centrino 1,1 Ghz, 512Mo de ram), commençait à être sérieusement lent. Je connaissais déjà les solutions Linux. J'avais installé Mandrake sur mon PC fixe à l'époque et m'était souvent heurté à des problèmes de pilotes pour mes imprimantes. J'étais donc repassé sous Windows en espérant que la solution mûrisse. Elle a effectivement mûri. Mandrake est devenu Mandriva, Red Hat et Debian sont toujours là, et sont apparus des distributions plus "user-friendly" telle qu'Ubuntu et Fedora. Les problèmes de pilotes se font maintenant rare pour ce qui est composant interne. Et surtout, ce qui m'a séduit chez Linux, c'est la gestion de la mémoire! Même avec 512Mo de RAM, le système est fluide!

    Je déplore quand même le manque de formation à Linux dans les grandes écoles d'ingénieurs française. Ils continuent d'utiliser Windows! Et quand il s'agit de programmation, on utilise des solutions encore plus mauvaises! Des API où l'utilisateur ne comprend pas ce qu'il fait, il voit pas les liens entre source, mais ça marche... Même les informaticiens se mettent à promouvoir Windows... Linux, c'est magique! gcc est souvent installé en natif, et s'il n'y est pas, un tour dans les dépots et c'est installé en quelques minutes. Le FORTRAN, langage préféré des scientifiques, est inclus dans les packages. Pour visualiser les résultats d'une simulation? Combien de fois ai-je vu mes camarades faire un copier-coller du fichier .dat pour le mettre sous excel et ensuite tracer la courbe? Sous linux? dans le terminal : >gnuplot >plot 'fichier.dat' using 1:2 with lines et les courbes sont affichées avec un rendu qu'Excel ne pourra jamais égaler.

    Pour le multimedia, plus de Windows Media Player qui occupe une part importante de la mémoire vive sans réellement comprendre pourquoi. On veut écouter de la musique, et ils nous pourrissent la vie avec leurs effets graphiques. Sur Linux, mplayer, la solution qui lit tout et à moindre coût fait l'affaire!

    Comme je l'ai dis, je suis ingénieur en aérodynamique. Je code un peu pour m'amuser dès fois, mais je n'aurais sûrement jamais l'occasion de contribuer aux avancées des logiciels libres. Mais j'apporte volontier ma contribution en militant pour le logiciel libre, en militant contre les gros monopolistes, et en portant la voix et l'esprit de la communauté libre!

    Je peux aussi affirmer que Linux et Unix sont très présent dans l'industrie aéronautique! La tendance va surement s'inverser dans les années qui viennent chez les étudiants ingénieurs qui voient de plus en plus l'utilité d'utiliser Linux (on ne fait pas confiance à Windows pour faire une simulation sur plusieurs heures, ou même plusieurs jours de calcul).

    J'ai déjà fait un don à Framasoft
  • dimanche, 21 décembre, 2008 - 15:48
    Sébastien
    Employé civil et agent de service de la fonction publique
    Bruxelles
    Belgique

    Lorsque j'ai commencé à m'intéresser aux logiciels libres, j'ai été confronté à un sérieux problème: comment trouver les logiciels dont j'avais besoin.

    J'ai perdu beaucoup de temps en vaines recherches. Et puis j'ai trouvé Framasoft. Maintenant, lorsque j'ai besoin d'un logiciel, je commence invariablement par l'annuaire de Framasoft. Je le conseille même aux personne qui me demande des informations sur les logiciels libres.

    A bientôt.

    Témoignage uniquement
  • samedi, 20 décembre, 2008 - 21:33
    Professeurs des école, instituteur et assimilé
    Essonne
    France - métropole

    Courant 2003, en cherchant le code d'activation de Dreamweaver2 (...) à l'aide de Google, je suis "tombé" sur Framasoft. Si j'avais pu savoir que j'allais aussi "dans" Framasoft... Timidement, face à ce nouveau monde qui s'offrait à ma curiosité, j'ai parcouru les forums et les notices avidement. Puis j'ai mis le doigt dans l'engrenage : mon premier post sur Framagora (ridicule remarque en plus, je m'en souviens encore !), première notice publiée en 2004, puis d'autres encore... J'étais devenu Fram'Addict ! Abandon d'ie pour Firefox, de Word et Excel pour OOo, de ToShop pour The Gimp, puis de Win pour Linux (Mandrake 9 pour les connaisseurs) : et Libr'Addict aussi ! Même si, depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, que j'ai partiellement guéri de mes dépendances addictives, je reste un admirateur du réseau Framasoft : et je le soutiens financièrement, sans hésiter une seconde, ne pouvant plus lui accorder mon temps libre ! Longue vie à Framasoft !

    J'ai déjà fait un don à Framasoft
  • vendredi, 19 décembre, 2008 - 11:35
    Profession intermédiaire de la santé et du travail social
    La lande patry
    France - métropole

    Bonjour a tous !

    Je suis né avec le réseau ARPANET. J'ai été un élève qui a profité du plan informatique pour tous en 81. En 86 j'ai eu la chance qu'un oncle m'offre un ORIC 1. En 88 pendant ma terminale, j'explique le BASIC a mon prof d'automatisme (Pendant les cours !) En 89 j'intègre le plus vieux département d'informatique d'IUT de France a Lannion. On y apprend le COBOLD sur un serveur IBM 38xx. Dans la salle en libre service, ce sont des bons vieux MAC première génération.

    Je change de voie et l'informatique quitte ma vie professionnelle.

    Devenu infirmier et travaillant dans un lycée, on s'appercoit de mes compétence informatique je devient administrateur réseau/infirmier a mi-temps. Je m'occupe du passage d'un réseau local de 10 poste au passage a un resau avec serveur de fichiers et , vlans et proxy. Linux, apache rentrent dans ma vie.

    C'est le temps de la maturité et de la réflexion. Je commence a fréquenter Framasoft et a découvrir le libre. Hé oui, tout ceux qui bossent a cette époque là dans l'informatique et dans l'éducation nationale savent qu'il faut faire sans moyens.

    En 2004 je deviens militant, le libre n'est plus qu'une question de moyens mais d'état d'esprit. Le Lun 06 Sep, 2004 à 13:28 je m'inscrit sur les forums de Framasoft.

    Le 13 septembre 2004 ma première notice est publiée et j'en ressent une grosse fierté ! J'ai enfin commencé a rendre au monde du libre tout ce qu'il m'a apporté !

    Pour moi l'informatique n'est qu'un outil et n'est là que pour rendre les citoyens plus libres, et non pour les enfermer. Et c'est aussi l'outil le plus générateur d'inégalités. (De par son coût et sa complexité.) Le libre doit être là pour réduire cette fracture numérique.

    Framasoft et là pour nous le rappeller, pour enseigner et pour diffuser. Merci a tous ceux qui le font vivre.

    Témoignage uniquement
  • jeudi, 18 décembre, 2008 - 21:08
    Grégoire
    Employé de commerce
    Coublevie
    France - métropole

    Framasoft fait parti de ces mouvements trop peu nombreux qui sont - j'en suis certain - la réponse et la clé d'un avenir meilleur pour tous. Et pas seulement en matière de logiciels libres.

    J'ai déjà fait un don à Framasoft
  • mercredi, 17 décembre, 2008 - 21:45
    Technicien
    Mons en Baroeul
    France - métropole

    La découverte de SPIP puis de Framasoft m'a ouvert vers le monde du libre, depuis je vole dans les eaux calmes et voluptueuses du libre

    Je ferai un don très bientôt, promis !

Pages